Les serveurs

  • gatoloco.zeolia.net
  • bds.zeolia.net
  • ajax.zeolia.net
  • flash.zeolia.net
  • ranxerox.zeolia.net
  • test.zeolia.net

Sur Twitter

Commandes avancées

Créer et enregistrer un canal

Sur IRC, vous pouvez rejoindre des canaux existants mais vous pouvez aussi créer vos propres canaux. Pour créer un canal, rien de plus simple. Il faut bien sûr qu'il n'existe pas déjà et il suffit de le rejoindre avec la commande habituelle : /join <canal>. Vous devenez alors propriétaire et opérateur du canal, statut représenté par le symbole @ à côté de votre pseudo. Cela signifie que vous êtes désormais responsable de ce canal, mais seulement tant que vous restez dessus. Quand vous le quittez, vous perdez vos droits. Si, plus tard, quelqu'un crée un canal avec le même nom, ce sera lui qui en sera l'opérateur.
Pour qu'un canal reste le vôtre même quand vous n'êtes pas dessus, vous devez l'enregistrer. Pour ce faire, une fois opérateur sur le canal, vous envoyez un message privé au service de gestion de canaux, appelé ChanServ :

/msg chanserv register <canal> <mot de passe> <description du canal>

Gestion d'un canal en tant qu'opérateur

En tant qu'opérateur de canal (soit parce que vous en êtes le propriétaire, soit parce qu'on vous a attribué ce statut), vous avez des droits sur le canal et sur les utilisateurs qui le fréquentent.

Actions sur le canal

Vous pouvez changer le sujet du canal en utilisant la commande suivante : /topic <canal> <sujet>
Un canal possède des modes, représentés par des lettres majuscules ou minuscules. Attention, la casse a de l'importance, ainsi, par exemple, le mode I n'est pas la même chose que le mode i. La commande de changement de mode est /mode <canal> <mode>. Les modes d'un canal sont très nombreux; pour en avoir la liste, tapez /helpop chmodes.

Exemples:
/mode #canal +i : attribue le mode i au canal #canal
/mode #canal -i : enlève le mode i au canal #canal
/mode #canal +im-S : attribue les modes i et m au canal #canal et enlève le mode S au canal

Actions sur les utilisateurs

Etre opérateur de canal vous permet aussi de gérer les utilisateurs. Trois grandes opérations sont possibles sur les utilisateurs : changer leur mode, les éjecter du canal (les kicker) et les bannir du canal.

Changer le mode d'un utilisateur

C'est exactement le même principe que pour les modes des canaux : /mode <pseudo> <mode>. Les modes d'un utilisateur sont très nombreux; pour en avoir la liste, tapez /helpop umodes.

Nous ne les aborderons pas tous dans ce guide, mais arrêtons-nous sur les modes que tout utilisateur d'IRC côtoie forcément, c'est ce que nous appelons les statuts, qui sont essentiellement au nombre de cinq : sans statut, "voicé" (mode +v, symbole +), demi-opérateur ("halfop", mode +h, symbole %), opérateur ("op", mode +o, symbole @) et propriétaire de canal ("owner", mode +q).

Exemples: 
/mode #canal +v pseudo : donne la voix (+) à l'utilisateur pseudo
/mode #canal -h pseudo : retire les privilèges de demi-opérateur (%) à l'utilisateur pseudo
Kicker un utilisateur

Le kick permet d'éjecter un utilisateur de votre canal : /kick <canal> <pseudo> [raison]. La raison est facultative mais permet d'expliquer à l'utilisateur pourquoi il a été éjecté du canal. Un utilisateur kické d'un canal peut y revenir immédiatement s'il le désire.

Bannir un utilisateur

Le bannissement d'un utilisateur a deux conséquences, selon que l'utilisateur est présent ou pas sur le canal en question. Si l'utilisateur est toujours sur le canal, il ne peut plus rien y dire mais peut continuer à lire les conversations. Si l'utilisateur n'est plus sur le canal (parce qu'il l'a quitté de lui-même ou parce qu'il en a été éjecté), il ne peut plus y revenir.
Pour bannir un utilisateur, il faut lui appliquer le mode b : /mode <canal> +b <masque>. Enlever le bannissement s'effectue par : /mode <canal> -b <masque>
La notion de masque est un peu complexe. Il faut savoir que, sur IRC, tout utilisateur possède une identité composée de trois éléments : un pseudo, un ident (ou userid) et un domaine. La commande /whois <pseudo> vous donne, outre toute une série d'informations, l'identité de l'utilisateur dont vous avez donné le pseudo, sous la forme pseudo is ident@domaine. L'identité de pseudo est donc pseudo!ident@domaine. C'est cette identité qui est utilisée comme masque de l'opération de bannissement.

Exemples: 
/mode #canal +b pseudo!ident@domain : bannit l'utilisateur avec cette identité exacte
/mode #canal +b pseudo!*@* : bannit l'utilisateur ayant le pseudo pseudo, quel que soit son ident et son domaine
/mode #canal +b *!ident@domaine : bannit l'utilisateur ident de domaine domaine, quel que soit son pseudo
/mode #canal +b *!*@domaine : bannit tous les utilisateurs du domaine donné
L'astérisque dans un masque remplace donc n'importe quelle chaîne de caractères.

Vous vous rendez compte que le bannissement peut être très puissant, et qu'il est donc à manier avec précautions. En effet, vous risquez de bannir quelqu'un que vous ne voulez en fait pas bannir.

Gestion d'un canal en tant que propriétaire

En tant que propriétaire d'un canal, vous pouvez le configurer comme bon vous semble grâce au service ChanServ. En particulier, vous pouvez donner à certains utilisateurs des droits particuliers sur votre canal, qu'on appelle des droits d'accès. Cela signifie qu'à chaque fois que ces utilisateurs entreront sur le canal, ils retrouveront les droits que vous leur aurez attribués. Il existe quatre niveaux d'accès différents:

Pour attribuer un droit d'accès à un utilisateur, vous communiquez en privé avec ChanServ et lui envoyez la commande suivante : /msg chanserv SOP|AOP|HOP|VOP <canal> add <pseudo>. Pour retirer un accès, il faut taper /msg chanserv SOP|AOP|HOP|VOP <canal> del <pseudo>

Ajout d'un robot de service à votre canal

Vous avez la possibilité d'ajouter un robot de service, communément appelé bot, à votre canal. En quelque sorte gardien de votre canal, il le rejoint dès qu'un utilisateur y entre et permet un usage simple et rapide de certaines commandes, ainsi que le paramétrage de certaines règles comme le flood, les mots interdits, etc.
Le service de gestion des bots s'appelle BotServ et, comme avec les autres services, vous communiquez avec lui en privé.
Pour obtenir la liste des robots disponibles sur le réseau, tapez /msg botserv botlist. Il vous suffit alors de choisir un bot et de le faire venir sur votre canal en tapant /msg botserv assign <canal> <pseudo du bot>.

Si vous voulez en savoir plus sur les bots, rendez-vous dans la section BotServ.